ARCHIMANDRITE


ARCHIMANDRITE
ARCHIMANDRITE

ARCHIMANDRITE

Titre (dont le sens étymologique signifie «gardien de la bergerie») apparu en Syrie dès le IVe siècle, en concurrence avec celui d’higoumène, pour désigner le supérieur d’un monastère. À partir du VIe siècle, l’archimandrite devient le chef d’un ensemble de monastères. Puis, de plus en plus souvent dans l’Église byzantine, ce titre prit la valeur d’une distinction honorifique, et il est aujourd’hui donné à presque tous les membres du clergé régulier, exception faite des moines vivant dans les communautés. Dans l’Église russe, ce titre est apparu à la fin du XIIe siècle pour désigner les supérieurs des principaux monastères. Avec l’essor du monachisme au XIVe siècle, les archimandrites de certaines communautés (en particulier du monastère de la Trinité-Saint-Serge près de Moscou) jouent un rôle de premier plan dans la vie religieuse, politique et économique du pays. À partir du XVIIIe siècle, le titre est également conféré de manière honorifique aux prêtres du clergé régulier; il est alors généralement considéré comme étant le dernier degré précédant l’épiscopat.

archimandrite [ arʃimɑ̃drit ] n. m.
• 1560; lat. d'o. gr. archimandrita
Supérieur de certains monastères dans l'Église grecque. Dignité d'archimandrite (ou archimandritat n. m. ).

archimandrite nom masculin (grec moderne arkhimandritês, de mandra, enclos) Synonyme de higoumène. ● archimandrite (synonymes) nom masculin (grec moderne arkhimandritês, de mandra, enclos)
Synonymes :
- higoumène

⇒ARCHIMANDRITE, subst. masc.
RELIG. ORTHODOXE. Titre des supérieurs de monastères d'hommes :
1. ... l'archimandrite, (...) avec sa couronne de forme impériale et ses longs vêtements byzantins brodés de clinquant, semblait fier comme Charlemagne (...).
NERVAL, Voyage en Orient, t. 3, 1851, p. 19.
2. Quatorze ecclésiastiques répondirent à l'appel du tsar [:] (huit) évêques (...) quatre archimandrites ou abbés de monastères et deux moines, éminents théologiens.
MÉRIMÉE, Hist. du règne de Pierre le Grand, 1864-68, p. 79.
Rem. 1. BESCH. 1845 : ,,Autrefois, ce titre s'appliquait à tout supérieur ecclésiastique; les historiens l'ont quelquefois donné à des archevêques.`` Lar. 19e ajoute : ,,Anciennement, Dignitaire qui en l'absence de l'Évêque, le remplaçait dans toutes ses fonctions. Un des titres que portait l'archichapelain, à la cour des rois de la première et de la seconde race.`` 2. Le subst. masc. archimandritat dignité, fonction d'archimandrite est attesté dep. Ac. 1762 par la plupart des dict. généraux.
PRONONC. :[]. Demi-longueur pour [] ds PASSY 1914. Dér. Archimandritat : [].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1560 (EST. PASQUIER, Rech. III, 44, col. 329 ds GDF. Compl. : Et leurs superieurs [des moines] et abbez archimandrites, c'est a dire superintendants de ceux qui habitoient aux grottes et cavernes).
Empr. au b. lat. archimandrites ou archimandrita, Ve s. Eutychis epistula ad. Leonem Magnum 21 ds TLL s.v., 462, 22; cf. gr. mod. , Concil Ephesin. part. 1, num. 30 ds DU CANGE, Gloss. ad script. Mediae Infimae Graecitatis s.v. « enclos, bergerie; p. ext. monastère ».
DÉR. 1762 Archimandritat (Ac.).
STAT. — Fréq. abs. littér. :7.
BBG. — Archéol. chrét. 1924. — BOUILLET 1859. — Foi t. 1 1968.

archimandrite [aʀʃimɑ̃dʀit] n. m.
ÉTYM. 1560; lat. archimandrita, empr. au grec.
Didact. Supérieur de certains monastères, dans l'Église grecque.
0 L'archimandrite (…) avec sa couronne de forme impériale et ses longs vêtements byzantins brodés de clinquant, semblait fier comme Charlemagne (…)
Nerval, Voyage en Orient, Pl., t. II, p. 445.
DÉR. Archimandritat.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Archimandrite — • In the Greek Rite the superior of a monastery or of several monasteries Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Archimandrite     Archimandrite      …   Catholic encyclopedia

  • archimandrite — ARCHIMANDRITE. s. masc. On nomme ainsi le Supérieur de quelques Monastères. Archimandrite de Messine. Ce mot signifie Chef du troupeau, del étable. C est la même chose qu Abbé …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Archimandrite — Ar chi*man drite, n. [L. archimandrita, LGr. ?; pref. ? (E. arch ) + ? an inclosed space, esp. for cattle, a fold, a monastery.] (Gr. Church) (a) A chief of a monastery, corresponding to abbot in the Roman Catholic church. (b) A superintendent of …   The Collaborative International Dictionary of English

  • archimandrite — [är΄kə man′drīt΄] n. [LL(Ec) archimandrita < LGr(Ec) archimandritēs < archi , ARCH + mandra, monastery (in Gr, pen, stall)] Eastern Orthodox Ch. the head of a monastery or of a number of monasteries …   English World dictionary

  • Archimandrite — The title Archimandrite (Greek: polytonic|ἀρχιμανδρίτης archimandrites ), primarily used in the Eastern Orthodox Church and the Eastern Catholic Churches, originally referred to a superior abbot whom a bishop appointed to supervise several… …   Wikipedia

  • Archimandrite — Le patriarche melkite Grégoire III (au centre) avec des Archimandrites, durant une visite au Sanctuaire de Notre Dame de Caravaggio, Italie, le 11 septembre 2008 Un archimandrite (du grec arché, « chef » …   Wikipédia en Français

  • Archimandrite — Every monastery has its leader, called the archimandrite. He is responsible of the monks, to care for them. Nowadays an archimandrite is a member in the holy synod …   Dictionary of church terms

  • ARCHIMANDRITE — s. m. On nomme ainsi L abbé, le supérieur de quelques monastères. Archimandrite de Messine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARCHIMANDRITE — n. m. Abbé supérieur de certains monastères dans l’église grecque. Archimandrite du Mont Athos …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • archimandrite — (ar chi man dri t ) s. m. Nom du supérieur de certains couvents. •   Un de ses enfants avait été fait par le roi d Espagne archimandrite de Messine, SAINT SIMON 77, 254. ÉTYMOLOGIE    Terme grec (voy. archi), et enclos, écurie, et par suite… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré